Pourquoi voyager avec ses enfants ?

voyager avec des enfants

Il y a quelques semaines, en discutant avec une amie, on s’est dit que ce serait sympa de partir toutes les deux quelques jours visiter Ottawa avec nos enfants. Nous avons alors planifié de visiter la ville et de ses nombreux musées en se disant qu’on serait déjà bien occupées.

Mais il y avait un besoin d’aventure plus grand. Quelques jours avant le départ, on s’est dit que c’était bête d’aller jusqu’à Ottawa et de ne pas prolonger plus loin vers Toronto et plus si affinités. Tant qu’à faire…

Voilà comment une petite escapade de 4 jours s’est soudainement transformée en un Road-trip de trois semaines à travers l’Ontario.

Un lundi matin, à 6h, nous avons pris la route, Sarah, moi et nos 5 enfants en direction de l’ouest.

voyager avec ses enfants

Voyager avec des enfants

Au printemps dernier, je suis partie seule en voyage et j’avais expliqué dans un article les raisons de mon choix. C’est une toute autre dynamique de voyager avec ses enfants, et encore une autre avec des amis.

Si on met de côté les contraintes habituelles comme la durée du trajet (C’est looong! C’est quand qu’on arrive?), les besoins des enfants (J’ai envie de faire pipi! J’ai faim!) et le sempiternel J’m’ennuiiiiie… (avec le soupir de circonstance), il y a plein de bonnes raisons de voyager avec ses enfants (si, si! Je vous assure!).

Sortir du quotidien

voyager avec des enfants
Au Ripley’s Aquarium de Toronto

La première raison qui me vient à l’esprit c’est avant tout de sortir du quotidien. Celui que l’on connait toutes, à différents degrés et qui ponctue nos journées, du lever au coucher. Vous voyez de quoi je parle?

Peu importe la destination pourvu qu’il y ait le voyage! Il n’est pas nécessaire de partir bien loin pour rompre avec le quotidien. Parfois, une journée suffit, ou une fin de semaine! Rêver à une destination, préparer sa valise, c’est déjà partir… Lorsque l’idée nous est venue de prendre la route vers l’Ontario, nous avons regardé la carte avec les enfants, afin de voir où nous allions nous rendre, comment et combien de temps. Une escapade dans un parc national, une ville ou à la campagne fait le même effet. On se projette, on anticipe, on s’imagine déjà nos journées sur place, on fait des recherches sur les lieux à visiter, les activités à faire, c’est ça le vrai voyage!

Découvrir de nouvelles cultures

voyager avec des enfants
Au Musée canadien de l’Histoire, à Ottawa

Lorsque l’on sort de chez soi, on s’ouvre au monde, on fait soudain partie de tout ce qui nous entoure. Voyager avec ses enfants, c’est vivre avec eux au-delà des murs de la maison et des livres d’images. On fait des rencontres, on découvre d’autres us et coutumes, on s’adapte. Et les enfants sont tellement doués pour s’adapter! En voyage, on part à la découverte, on explore, on peut même toucher, expérimenter. Les faits, les événements dont on parle à la maison sont rendus ici concrets, réels, visibles. Notre rythme change inéluctablement au profit d’un nouveau, celui du pays où l’on est de passage et de l’organisation de chaque journée, toujours différente, et pourtant identique.

Responsabiliser

voyager avec des enfants
Au Rounds Ranch de Elmvale

Il y a comme une magie qui opère en voyage. Ici, le fait d’être ensemble, avec des amis, amène chacun à participer, à s’entraider naturellement. Je ne dis pas que c’est toujours le cas, mais la dynamique n’est clairement pas la même que celle des journées d’IEF à la maison. Au fur et à mesure que l’on avance, chacun trouve sa place, un rôle à jouer, et puis les rôles changent, s’inversent. Il y a toujours un plus grand pour s’occuper d’un plus petit et toujours des affinités qui se créent. Bizarrement, ce ne sont pas les plus jeunes qui jouent ensemble et les plus vieux de leur côté. On est loin du classement des enfants selon leur âge et c’est là que je me rends compte combien l’école à tout faux… Les enfants jouent avec ceux dont ils partagent les mêmes goûts, la même énergie. Et c’est extraordinaire de voir l’alchimie qui se crée entre eux. Ils vont d’eux-même se rapprocher (ou prendre de la distance).

Apprendre

voyager avec des enfants
Au Royal Museum of Ontario de Toronto

Et puis Apprendre! Il y a tant à apprendre en voyage… Depuis l’organisation jusqu’aux visites en passant par la vie sur la route, tous ensemble. On apprend autant sur le monde que sur soi. C’est ça qui est beau! On apprend à se faire confiance, à faire confiance à ses enfants. On apprend à vivre ensemble, chaque jour, à faire des compromis, à être à l’écoute des besoins et des rythmes de chacun. On apprend à faire des choix, à en laisser certains, à renoncer et à découvrir, à s’émerveiller. On se découvre des facultés que l’on ne connaissait pas, et des faiblesses aussi.

C’est que ça vient nous chercher le voyage en famille! Houla! Il faut souvent faire preuve de patience et d’écoute pour que le noyau ne finisse pas par éclater en mille morceaux. Mais il faut aussi reconnaître ses propres limites et les exprimer!

 

Une histoire à suivre…

De ce road-trip, nous en sommes revenus comblés, riches et prêts à repartir pour d’autres aventures! Sarah, avec qui nous avons voyagé, tiendra prochainement une chronique sur le blog à propos de la parentalité positive et je suis très fière de notre future collaboration! Nous entamons également la rédaction d’un ouvrage ensemble sur ce beau voyage. Affaire à suivre! Je vous en donnerai des nouvelles!

 

 

 

 

 

Cet article vous a plu ?

N’hésitez pas à le partager sur vos réseaux

Share on facebook
Share on google
Share on twitter
Share on linkedin
Share on pinterest
Share on email

Oh !

Un nouveau site ?

On vous explique tout…